Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par FCLR le Ven 16 Fév - 10:28

Depuis que j'ai atteint 100k$ investi, j'ai un genre de blocage... en gros il me reste 100k$ à 150k$ à épargner et investir avant d'atteindre mon objectif et prendre ma retraite si tout se deroule comme prévu.

À 1500$ par achat, cela represente entre 66 et 100 achats à faire au cours des 5 à 7 prochaines années...

C'est pas énorme.

Quand je regarde mon portefeuille, sur 37 titres, j'en ai 13 dans le rouge dont 4 de plus de 25% et ce sur un univers d'investissement de 4 ans avec un marché bull.

J'en ai 20 sur 37 qui ont moins de 10% de rendement global depuis leur achat... (j'exclus le dividende).

Plus je fais des achats, plus ça me stresse. Est-ce que j'achete au bon moment? La bonne cie? Aurais-je du acheter autre chose... là il y a un dip et je n'ai pas de liquidité. Maudit j'aurais du acheter plus de Alibaba et Google... etc etc etc...

J'ai fait beaucoup d'erreurs... beaucoup... Mattel par exemple... les REITs...

Je me rends compte aussi que les cies mentent.. constamment... par exemple. Le maudit petrole... c'est quoi les foutues reserves? Personne ne veut de transparence la-dessus. Mais les saoudiens veulent vendre des parts d'Aramco et se diversifier... ça soulève des questions.... Exxon ne veut pas publier son etude sur les changements climatiques... va-t-on voir la fin du petrole?

Si Trump avait investi son capital dans le S&P500 il serait environ 10 fois plus riche aujourd'hui. Je connais plutot bien l'immobilier et le taux de succes n'est pas enorme et il y a bcp de risque et de gestion a faire... Trump en est une belle preuve... faillite par dessus faillites...

Il y a beaucoup de failles et de désagréments à investir selon la méthode indicielle... mais il y a beaucoup de failles et de désagréments a faire du stock picking aussi.

Je m'impose de ne pas avoir 30-40 ans devant moi pour aplanir mes erreurs. D'ici 5 a 7 ans, je veux commencer a retirer mes epargnes pour financer mon niveau de vie a coup de retrait de 3/3.5% par an...

J'ai besoin de securite. Je ne peux pas me permettre de perdre des 50% sur Mattel, EAT etc.. dans mon portefeuille. Rien de pire que la destruction de capital.

Je suis en serieuse reflexion depuis plusieurs mois.

Je ne peux m'empecher d'ajouter que de faire du stock picking est loin d'etre evident... quelle cie sera en croissance, en decroissance, aura la faveur des investisseurs ou la defaveur, laquelle verra des reglementations lui nuire ou la favoriser, laquelle recevra des poursuites qui la mettront a terre ou participera a une catastrophe comme BP? C'est pour ça que sticker sur des cies hautement predictives avec des barrieres a l'entree importantes est une bonne idee si on veut faire du stock picking et bien se diversifier aussi. C'est pour ça que j'ai choisi la methode DGI. Mais ça ne protege pas de tout.

C'etait bien plus facile quand je partais de zero... mais maintenant que mon portefeuille grossit je ne me sens pas en securite. Est-je que j'ajoute du coke sur le dip? Ou plus de Canadian utilities? Est ce que j'ouvre une nouvelle position dans Fortis? Ou CN?

Et le probleme avec les cies hautement predictives c'est qu'elles ne sont pas si hautement predictives que ça et que bcp se vendent bcp trop cher ou encore ne sont plus si hot que ça... par exemple PG... aujourdhui tout ce que cette cie vend c'est devenu des commodites... bien des gens privilegient le prix a la marque. Jveux dire quand t'achete un sac pour le crisser dans les vidanges as-tu vraiment besoin d'un Glad qui coute 2 fois plus cher? Une marque du magasin a 1$ fait la job, surtout qu'on a tous des bacs en plastique maintenant.

Toutes ces cies : Clorox, P&G, Colgate Palmolive.. ça me semble etre de pietres investissements pour le futur en terme de rendement composé alors que c'etaient d'incroyables investissements par le passé. Leurs ventes sont flat ou en decroissance. Elles ressemblent a des horloges arretees ou pas loin au sens ou Buffett en parlait. Mais qu'est-ce que j'en sais au fond?

La cigarette c'est en declin partout dans le monde...est ce une bonne idee d'investir la dedans pour le long terme?

Les taux d'interet ont l'air d'etre parti pour monter... quel sera l'impact cie par cie?

Voila en partie ce que MrJack essaie de ne nous communiquer depuis des mois...
On ne le sait pas... et acheter maintenant ou demain... est-ce reellement sous evalué?

Buffett a deja selectionné pas mal ce qu'il y a de meilleur sur le marché... alors acheter BRK est en effet pas con si on veut faire du stock picking. Sinon un indice total market...

Moi je suis en grosse grosse grosse relexion depuis que j'ai atteint 100k$ investi. Plus je fais des achats, plus j'ai de la diffculte a faire des achats...

Est-ce la bonne cie? Est-ce le bon moment?

Le risque que mes erreurs prennent trop de place est bien réel.

En visant un taux de retrait de 3.5% (dividende et/ou vente) et en achetant un index pour lequel on obtient 1.5/2% de dividende... ça ne fait pas bcp de parts a vendre pour atteindre le 3.5% de taux de retrait au fond... et si le marché continue de faire son 7-9% composé par an, ça donne une marge pas pire meme si on vend des actifs (1.5%-2% par an).

Bref... je suis perdu lol si je fais le meme taux d'erreurs sur mes prochains 66 achats... je n'atteindrai pas la liberté financière dans les delais que je me suis imposé visiblement.

Qu'en pensez-vous? (Oh oui je relance le debat)


FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Mr Jack le Ven 16 Fév - 11:29

Chose certaine, les stratégies passives sont moins stressantes ne serait-ce que parce qu'on n'a jamais l'impression de faire une erreur. Quand ça va mal, c'est pas de notre faute. C'est plus facile de décrocher ainsi.

Je te dis ça en buvant un café sur la terrasse sur le toit de l'appartement que je loue au Portugal Smile
avatar
Mr Jack

Messages : 162
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://www.inficafe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par FCLR le Ven 16 Fév - 11:55

Oh t'es deja rendu là toi! Bon voyage!!

FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par BarbeRiche le Ven 16 Fév - 16:42

@Mr Jack a écrit:Chose certaine, les stratégies passives sont moins stressantes ne serait-ce que parce qu'on n'a jamais l'impression de faire une erreur. Quand ça va mal, c'est pas de notre faute. C'est plus facile de décrocher ainsi.

Je te dis ça en buvant un café sur la terrasse sur le toit de l'appartement que je loue au Portugal Smile

J'ai bien aimé le Portugal, vous êtes où en ce moment?

BarbeRiche

Messages : 136
Date d'inscription : 19/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Maxime le Ven 16 Fév - 18:13

Avoue quand même que c'est le fun de recevoir ses dividendes sur le pilote automatique et de les réinvestir.
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par FCLR le Ven 16 Fév - 20:21

Max,
J'adore! Mais... le gros du fun est derriere moi.
Disnat a fait des erreurs avec mes dividendes de WPC ce mois-ci notamment genre 20 lignes de correction... checker chaque mois si j'ai bien reçu tout ce que je dois recevoir prend du temps...en plus je paie des frais faramineux de conversion de taux de change à chaque versement... j'ai ouvert un REER us pour l'éviter mais bon.... me reste à tout faire transférer mes titres dedans maintenant.

Reste que mon projet de retraite hâtive doit passer avant et la sécurité de mon capital à long terme aussi...

Je sais pas si tu as suivi la discussion que j'ai eu avec MrJack sur son site mais il a quand meme pointé plusieurs trous auxquels je n'avais pas reflechi aussi.

Il n'y a pas de méthode parfaite mais ça me gosse pas mal de voir bcp de mes titres ne pas performer du tout et que mes meilleurs titres sont Google et Alibaba et les 8 actions de restaurant brand intl que j'ai reçu lorsqu'ils ont converti mes actions de Tim Hortons..

L'autre affaire c'est : t'achetes quoi au Canada?

J'ai 2 banques. Canadian utilities, Emera. j'avais jean-coutu mais là ils fusionnent avec metro
J'avais tim mais ils ont fusionné avec Burger King... j'ajouterais Fortis et CN mais je ne mettrais pas 50000$ sur ces 2 titres. Je peux bien ajouter banque royale...

Mais le reste... bof. Alors j'investis en US dans mon CELI et REEE et dans mon compte comptant et je dis adieux à 15% de mes dividendes plus 3-4% de frais de change?

Mettre plus d'emphase sur le gain en capital serait peut-etre fiscalement plus avantageux pour ces comptes?

FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Maxime le Ven 16 Fév - 21:20

Couche-Tard, Saputo, Enbridge, Telus, Bell, Rogers, Stella-Jones, Magna, Thomson Reuters.

C'est pas mal ceux-là que j'ajouterais à ta liste, donc en ajoutant les banques (6) et les utilities (4).  Effectivement, le choix est mince versus le marché US.

En même temps, la limite de cotisation du CELI est encore juste à 57 500$.


Ça vaut vraiment la peine de transférer tes titres américain du REER canadien dans un REER US?  Tu vas les appeler pour qu'ils fassent le transfert?


Edit:
Y'a rien qui t'empêche aussi d'avoir une partie en Indiciel si ça te stresse moins.

Moi, personnellement, c'est juste qu'à ce stade, je trouve que les dividendes que je reçois m'aident à investir sur une base quotidienne, car lorsque j'ai déjà 100-200$ en dividendes en REER et/ou CELI mettons, c'est plus facile pour moi de remettre la balance qui manque pour faire un achat de titre avec un montant minimal acceptable.


Edit 2:

Moi c'est pour OHI que j'ai plein de lignes de corrections dans mon relevé mensuel.  Il va falloir que je check ça moi aussi.
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par FCLR le Ven 16 Fév - 23:11

Max,
Pour les titres canadiens moi Telus, Bell, Rogers... j'sais pas...
Pour les banques, BMO,CIBC, Laurentienne c'est non.
Ça réduit considérablement l'univers.

Pour le REER US, je ne suis pas certain que ça vaille la peine.

En ce moment, Disnat me charge 2% de frais sur la conversion du dividende US en canadien et 2% sur la conversion du canadien en US lorsque je réinvestis. Je reçois environ 2100$ en dividendes US. Donc mes frais sont de 82$ par an en croissance.

Il me reste 5 à 7 ans à investir.

Mettons que je mets tout en REER US (il est ouvert mais je ne m'en sers pas). Dès que je fais une cotisation de nouveaux fonds j'ai le taux du jour... je pourrais tenter de fsire du timing mais pas évident. Je vais payer de toute façon 2% de frais sur ma cotisation.
Lorsque je recevrai des dividendes dans ce compte, ils resteront US donc 0$ de frais. Je peux reinvestir sans frais de conversion.

Au moment de la retraite, je peux les laisser s'accumuler et tenter de reduire les frais en faisant un plus gros transfert ou en appliquant Gambit. Mais je ferai un acte de timing... donc pas évident que c'est une si bonne chose. Si je paie 1% de frais au lieu de 2% mais que je perds 4% à cause d'un mauvais timing jsuis pas plus avancé.

Quand j'ai ouvert le compte, je me disais que j'irais suremen vivre 2-3 mois par an en Floride ou queke chose du genre et que j'aurais usage de cash US... j'sais meme pas si Disnat permet de faire un virement US de ce compte à un compte bancaire en US sans imposer de frais de taux...

Bref... t'en pense quoi? J'ai pas les idees claires dernierement. Manque trop de sommeil lol bébés qui dorment jamais!

FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par FCLR le Ven 16 Fév - 23:43

Pour la strategie, a priori ce que j'ai dans l'idee c'est de continuer a accumuler des DGI stocks de la façon dont je fais là mais pour le US ça va etre plus lent car mon facteur d'equivalence gruge pas mal tout mon espace REER donc je n'aurai pas ben ben de droits de cotisation.

Je le ferai aussi pour les titres canadiens mais j'veux pas acheter pour une couple de cent mille de titres bof juste parce que ya rien d'autre qui fit dans ma strategie.

J'irais indiciel pour le reste et ça serait assez substanciels.. surement 50% de mes epargnes futures ou plus et je focusserais davantage sur le marché US que Canadien.

Je sais qu'en achetant indiciel j'achete le bon grain et l'ivraie ce qui est paradoxal mais il est vrai que peu de gens savent trier le bon grain de l'ivraie et je ne pense pas etre parmi ceux là visiblement.

Je pense acheter XUU (total market US) et VCN (total market can) non hedgé à proportion de 75%/25% ou 80%/20%.

XUU verse pas loin de 2% de dividende et VCN environ 2.6%. De ce 2% de dividende US de XUU, j'ai rempli le w8ben, IRS gardera 15% en retenue non recuperable dans mon CELI.

C'est encore imprecis et confus mon affaire. Je suis indécis.
On ne peut pas dire non plus que le dividende global du marché est en croissance... ce n'est pas le cas..

Ce matin j'attendais que mon 2000$ de transfert passe pour snaper Fortis... je l'ai manqué... il a remonté en fou aujourd'hui. Alors meme la je pense indiciel et je voulais acheter un titre individuel.

J'ai de la misere a acheter le marché à un all time high lol comme tu le disais dans un de tes commentaires a mrjack, tu essaies d'acheter des cies dont le p/e etc sont favorables... en achetant indiciel t'achete la cie qui a un p/e à 360 et celle avec un p/e de 4... c'est contre-intuitif.

Mettons que je fais ça. J'aurai 50% de mon portefeuille qui verse un dividende de 3.5% de la valeur de ce portefeuille et 50% qui verse disons à peu pres 2% stable en moyenne du portefeuille indiciel. J'aurai donc à vendre tres tres peu d'actifs chaque annee pour financer mes depenses.... je vendrais evidemment des parts de fond indiciel.

Qu'est-ce que ça m'apporte de faire ça?
1) plus grande diversification de mes actifs
2) plus de chance d'avoir le rendement du marché
3) plus de protection contre les lois fiscales changeantes sur le long terme
4) diversification des implications fiscales (impot sur gain en capital... seulement 50% du gain en capital est imposable au taux marginal).

Bref, c'est ce que j'ai en tete pour l'instant.

Je jongle aussi avec l'idee d'acheter une rente viagere a 55 ans avec une partie de mon capital pour assurer ma retraite.

En gros... je réalisé que je vais avoir 37 ans cette annee et que 5-7 ans ça passe vite en maudit et que ma stratégie était ptete pas encore au point sur tous les aspects....


FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Maxime le Sam 17 Fév - 0:34

Ouin, moi j'ai un peu de CIBC et de BMO, mais je ne prévois pas en ajouter.
Elles sont moins performantes que les autres sur le long terme et plus promptes à geler leur dividende quand l'économie va mal.  
Je pensais plus me concentrer sur la Royale, la TD et la Nationale.

Pour les télécoms, bah, dans le contexte actuel ça demeure les 3 gros joueurs du marché canadien, alors c'est pas mal des incontournables, mais qui sont de la '' petite bière '' comparé aux télécoms US.  Cependant, si le marché est déréglementé, ils vont se faire avaler et tu vas te ramasser avec plus d'actions de AT&T ou de Verizon en échange. lol

Mais c'est merdique le marché canadien, d'être autant concentré dans le pétrole...  On manque la game à quelque part.

Je lisais dans Les Affaires du 27 janvier qu'une stratégie était de miser sur la grande banque canadienne des 5 principales ayant moins bien performé dans l'année précédente.  Tu l'achètes en début d'année et tu la remplaces l'année suivante par l'autre banque ayant moins bien performé cette année là.  De 2000 à 2016, ça aurait donné un rendement de 16% + dividende (page i-3 du cahier investir).

Ils parlent aussi de la stratégie du momentum (bof) et des dogs of the dow.
 
Pour les dogs, les 10 titres de l'indice dow jones avec le plus haut rendement de dividendes, de 2000 à 2016, ils ont généré un rendement de 8,6% (dividendes réinvestis) versus 6,9% pour le dow et 6,2% pour le S&P500.  À long terme, ça bat les indices.  Le désavantage c'est de passer son temps à vendre et acheter des titres à chaque année.

Sinon, pour les investisseurs valeurs pépères, on s'est un peu fait '' pogner '' en 2017, car les sociétés technos ont tellement bien performées, les Amazon, Google, Apple, Netflix, Facebook, Twitter, Shopify et cie de ce monde, que nos titres à dividendes ont l'air d'avoir traîné de la patte.   Cependant, il faut tenir compte de la rationalité ou plutôt de l’irrationalité de la chose.  

Ce n'est pas vrai que TOUTES ces entreprises sont rentables et ont des modèles d'affaires infaillibles qui vont perdurer et passer l'épreuve du temps.

Ce n'est pas parce qu'elle te fait un sandwich et t'embrasse le mercredi, qu'elle ne va pas coucher avec un autre le vendredi.  

Dans l'absolu, rien ne demeure figé à tout jamais dans le temps.  Faut bien se résoudre un jour à notre inéluctable destin, mais bon...

Bref, regarde ce qui se passait avant la bulle techno...

Lorsque la musique s'arrêtera, parce que le party fini toujours par cesser à un moment donné, où l'évaluation boursière de ces entreprises reviendra davantage représentatif de leur valeur et de leurs fondamentaux.  À long terme, la vérité et la qualité des entreprises fini par ressortir.  C'est notamment ce dont parle Howard Marks dans ses mémos et je suis assez d'accord.  

S'il y a une leçon que j'ai appris depuis 2 ans, notamment en te questionnant sur tes achats, c'est bien qu'on a pas les moyens d'être gratteux sur la qualité des entreprises qu'on sélectionne.  D'ailleurs, on assiste de plus en plus à '' l'oligopolisation '' de certains marchés avec les fusions et acquisitions d'entreprises.  Ça m'inquiète un peu qu'on continue d'éliminer autant la concurrence dans certains secteurs d'activité.

Globalement, on a tellement vécu une belle séquence, une belle '' run '' boursière depuis 2009, tellement mieux que 1999 à 2009 by the way (lol), que je me dis que les 10 prochaines années risquent d'être fort différentes et qu'il faut être paré à un scénario plus pessimiste/réaliste. Mais tsé, pouvoir acheter des entreprises exceptionnelles à des P/E de 10-12, je ne sais pas si on aura encore cette chance.  D'ailleurs, le marché n'était pas '' rationnel '' à ce moment-là. En tk, ça me rassure d'avoir aussi de l'immobilier dans mes cartes.

Mais pour les frais de conversion et cie, je suis un peu dubitatif.  Je doute que le taponnage en vaille vraiment la peine.


Pour le sommeil, le miens est un peu fucké depuis un bout.  J'avais fait quelques tests chez le médecin et physiquement tout était correct.  Je me suis justement commandé de la mélatonine tantôt.  J'ai aussi hâte de recevoir ma montre intelligente et de pouvoir évaluer la qualité de mon sommeil pis m'inciter à me bouger un peu plus le cul dans ma journée avec le nombre de pas que je fais, etc.  Après tout, faut pouvoir mesurer pour évaluer les données et s'améliorer, constamment.
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par FCLR le Sam 17 Fév - 1:42

Le marché est dopé aux bas taux d'intérêt... ils trainent à les hausser parce que trop de choses sont liées à ces maudits taux. La récession serait revenue d'un coup sec! Mais ils se preparent... l'immobilier est un gros morceau et depuis 2010, le gouv canadien se desengage de l'immobilier residentiel full pine. Le risque de fracture etait trop grand notamment a Toronto et Vancouver. Les cies scrapent les clauses d'indexation sur les salaires et les fonds de pension, revisent les attentens des travailleurs et leur font partager le risque...

Effectivement en les haussant, le party va ralentir et on commencera bientot a le sentir.

Ne croit pas etre a l'abri avec l'immobilier. L'immobilier c'est directement lié aux taux. C'est un leviee financier.

Je doute qu'un cataclysme arrive. Ils font tout pour un soft lending on dirait.

Aloers je pense comme toi que la prochaine decennie sera ennuyante en terme de rendemenr composé... Jacob Lund Fisker avait aussi fait ce constat.

Au final on verra bien mais une chose est certaine... si les rendements ne sonf pas au rendez vojs? Nos retraites hatives pourraient bien devoir etre repoussees.

Quant à ce que tu dis a propos des cies qui retourneront vers leurs fondamentaux je suis bien d'acccord. Ça arrivera si la peur prend de la place.

Pour les dogs of the Dow, effectivement, historiquement la methode a fait ses preuves.... j'en avais deja parlé sur FCLR. Moins complexe a mettre en application que la methode DGI. Mais serais-tu à l'aise d'avoir 750 000$ reparti sur juste 10 cies qui lags?

Il y a de la rotation dans le DOW aussi.

Moi non. La diversification dilue le rendement mais aussi le risque.

Je ne cherche pas a etre milliardaire, je cherche juste à cesser de devoir vivre la rat race.

Je prefere la certitude a 2% de rendement de plus peut-etre..

Pour le taux de change, en l'écrivant je me disais la meme chose lol

Pour ton affaire d'irrationalite vs rationalité, bien dit! Tu connais ma position pour Apple je pense. Moi j'embarque pas dans ce titre. Tu ne peux pas éternellement vendre de la merde au prix de l'or juste parce que tu fais des pubs cools et que t'as réussi à pluguer ta marque. Un jour ou l'autre, san e genie de Jobs, ça va tomber. Combien de crisse de tel pareil ils vont faire avec des fonctions limitees ou payabtes et des batteries qui tough pas avant que ça plante? Iphone vs 776 xxxx?

Je sais que les coffres sont pleins mais ça va prendre autre chose. Twitter Facebook Shopify moi j'touche pas à ça. Tesla... non plus. Pas de la façon dont cette cie brûle le cash en R&D. C'est super cool ce qu'il fait Elon mais on dirait un kid qui s'est achete un magasin de jouets...

Il est clair que si j'achete un indice, j'achete tout ça....c'est ce qui me gosse de la strategie indicielle. Mais en meme temps les statistiques sont claires sur le passé. Tenter de battre le rendement du marché est un loser's game.

Je sais que ce n'est pas ce qu'on poursuit. Mais en meme temps si tu lags le marché de 2-3% par an, tu ferais mieux de prendre l'indice et d'acheter les titres DGI au moment de la retraite... ça en fera plus et d'avoir accumulé 100 actions de McDo en portefeuille depuis 1995 ou 2018 ne change rien. 100 actions c'est 100 actions et on obtient le meme dividende.

Reste que quand ça va planter je m'attends a ce que les titres DGI plantent moins que le marché.

FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Mr Jack le Sam 17 Fév - 6:11

@FCLR a écrit:
Pour le REER US, je ne suis pas certain que ça vaille la peine.

Qu'as-tu à perdre? Ça ne coûte rien, tu reçois tes dividendes sans frais de conversion et il reste en $US pour ré-investir.

Si par "malheur" un titre se fait acheter cash par une autre (ça m'est arrivé une fois), tu reçois l'argent en US et ça évite de repayer les frais.

Dans mon compte non enregistré, la grosse majorité de mon argent est en US, dans un compte US, mais certains titres deviennent du $CAN en pratique, c'est-à-dire que j'ai par exemple du BNS et du RCI que j'ai acheté sur la bourse new-yorkaise, en $US. La plupart des gros: Bell, Telus, TD, BNS, BMO, Enbridge, etc. sont aussi à New York.

Je reçois donc les dividendes en US sans frais de conversion et même si le dividende est US, c'est considéré des dividendes déterminés quand même. Ça permet donc de recevoir aussi des liquidités US.

Si jamais j'ai besoin de $CAN, je peux faire Gambit et vendre le titre sur le marché canadien.
avatar
Mr Jack

Messages : 162
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://www.inficafe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Mr Jack le Sam 17 Fév - 6:18

@BarbeRiche a écrit:
@Mr Jack a écrit:Chose certaine, les stratégies passives sont moins stressantes ne serait-ce que parce qu'on n'a jamais l'impression de faire une erreur. Quand ça va mal, c'est pas de notre faute. C'est plus facile de décrocher ainsi.

Je te dis ça en buvant un café sur la terrasse sur le toit de l'appartement que je loue au Portugal Smile

J'ai bien aimé le Portugal, vous êtes où en ce moment?

On est présentement dans le coin de Lisbonne et on va se diriger lentement (très lentement) vers l'Algarve et ensuite l'Espagne, vers Séville.
avatar
Mr Jack

Messages : 162
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://www.inficafe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Maxime le Sam 17 Fév - 13:31

@FCLR a écrit:  Ne croit pas etre a l'abri avec l'immobilier. L'immobilier c'est directement lié aux taux. C'est un leviee financier.

Dans l'immobilier, à moins d'un changement d'emploi soudain, je ne suis pas vendeur dans le court-moyen terme.  Alors, dans mon cas, je ne suis pas trop inquiété.

J'ai deux bonnes petites maisons à revenu nécessitant relativement peu d'entretien, dont le cashflow est positif, avec des locataires stables et responsables.  

Le fait qu'elles soient petites et en nature est important, car ça limite le nombre de locataires potentiels par habitation, diminue les frais d'assurance, de chauffage et d'entretien (en plus de ne pas avoir à gérer les problèmes de sous-sol ou construire un garage ou faire du pavage), évite que ceux-ci cumulent trop d'objets, etc.

En prime, elles sont situées dans un bon quartier, le meilleur de la municipalité, (ça se reflète déjà d'ailleurs sur nos évaluations municipales ayant beaucoup grimpées pour le rôle triennal, + 40 000$ ici), sur le plus grand terrain du secteur + un autre terrain constructible à côté, avec un petit lac et une micro érablière, alors ça en fait un produit assez distinctif auquel est rattaché une surprime en raison de son caractère plutôt unique (mon avis).

Vouloir vendre, j'aurais beaucoup d'arguments et de beaux atouts à mettre en valeur contrairement à la banale petite maison défraîchie dans un quartier ou dans une ville en déclin.  Ce n'est pas un triplex tout cochonné et tombant en ruine dans un secteur malfamé de Shawinigan, mettons.


@FCLR a écrit: Aloers je pense comme toi que la prochaine decennie sera ennuyante en terme de rendemenr composé... Jacob Lund Fisker avait aussi fait ce constat.  

Chose certaine, ce serait une grande anomalie qu'on aille des rendements exceptionnels, bien au-dessus de la moyenne historique, sur une période de temps incroyablement longue.  À terme, tout fini par se balancer et tend à se normaliser autour de la moyenne.


@FCLR a écrit: Pour les dogs of the Dow, effectivement, historiquement la methode a fait ses preuves.... j'en avais deja parlé sur FCLR. Moins complexe a mettre en application que la methode DGI. Mais serais-tu à l'aise d'avoir 750 000$ reparti sur juste 10 cies qui lags?

Non, juste de miser plus de 5000$ sur un titre unique, ça me stresserait, advenant qu'il soit un GE #2.
Je préfère aussi miser sur un bassin plus large d'entreprises pour étaler le risque.



@FCLR a écrit: Tu connais ma position pour Apple je pense. Moi j'embarque pas dans ce titre. Tu ne peux pas éternellement vendre de la merde au prix de l'or juste parce que tu fais des pubs cools et que t'as réussi à pluguer ta marque. Un jour ou l'autre, san e genie de Jobs, ça va tomber. Combien de crisse de tel pareil ils vont faire avec des fonctions limitees ou payabtes et des batteries qui tough pas avant que ça plante? Iphone vs 776 xxxx?

C'est possible.  Cependant, ça demeure un brand très fort, alimenté par du marketing de masse puis la compagnie est profitable et a beaucoup de cash.
Je pense même que Buffett en a acheté récemment. Personnellement, j'ai acheté quelques actions à 90$ il y a un moment, mais je n'ai pas ajouté à ma position depuis.  Ça me laisse encore de la marge de manoeuvre.


@FCLR a écrit: Je sais que les coffres sont pleins mais ça va prendre autre chose. Twitter Facebook Shopify moi j'touche pas à ça. Tesla... non plus. Pas de la façon dont cette cie brûle le cash en R&D. C'est super cool ce qu'il fait Elon mais on dirait un kid qui s'est achete un magasin de jouets...

Je pense que Google, dans les entreprises techno, est celle en qui j'ai le plus confiance.  Les autres, moi aussi, j'ai de gros doutes à long terme.


@FCLR a écrit: Je sais que ce n'est pas ce qu'on poursuit. Mais en meme temps si tu lags le marché de 2-3% par an, tu ferais mieux de prendre l'indice et d'acheter les titres DGI au moment de la retraite... ça en fera plus et d'avoir accumulé 100 actions de McDo en portefeuille depuis 1995 ou 2018 ne change rien. 100 actions c'est 100 actions et on obtient le meme dividende.

Oui, mais ça prend du temps à évaluer quand même.  Il faut quand même pouvoir se comparer sur une période correspondant à une phase de marché complète et là, pour le moment, on a pas encore pris la débarque.  Toi tu as commencé en 2013, moi fin 2015, alors en réalité, à date, j'ai juste 2 années de comparaisons, dont une où les technos se sont fortement évaluées et où la stratégie valeur a moins bien performé.  Alors, je me donne encore du temps pour en faire une évaluation plus complète de mes rendements versus les indices.

Outre ça, il y a aussi le fait que j'aime sélectionner les entreprises, recevoir et réinvestir les dividendes et poursuivre mon éducation financière.
Dans mon cas, ça m'encourage de voir l'argent entrer et autant que là les FNB indiciels montent, autant je pense que ça me découragerait de voir planter ça solide sans récompense (dividende) en attendant de voir le marché remonter et peut-être pas à des niveaux de l'après 2008-09.

Par ailleurs, ça ne me rentre pas trop dans la tête d'acheter le marché, un indice, à 25 fois les bénéfices alors que la moyenne historique est autour de 15 fois (me semble)...  Comme si je payais trop cher pour le package deal tout en sachant que dans le lot il y a quelques pommes pourries comme les techno que tu énumères ci-haut.  

Je préfère sélectionner des entreprises que je trouve de qualité '' pour moins cher ''.

Est-ce que je pense que dans une stratégie globale de diversification, ça peut être bon d'ajouter du Indiciel mondial pour diversifier en partie ses actifs et son risque global?  Probablement que oui.  En tk, ça me semble mieux ça, que de mettre beaucoup de cash sur des entreprises canadiennes que tu n'aimes pas tant que ça, par exemple.

Pour en revenir aux actifs, moi honnêtement, que mes investissements me livrent un peu moins de rendement que l'indice, pour le moment, avec le montant que j'y ai d'investi (+/- 50 000$), dont une partie en fonds communs (que je pourrais faire transférer éventuellement) je viens encore bien avec ça.  

Je me considère encore comme dans une phase d'apprentissage et malgré des erreurs comme avoir sélectionner des titres à dividende de mauvaise qualité au début (liquor store, corus) et d'avoir mal évalué le niveau de risque de certains titres et perdu de l'argent (home capital), d'avoir aussi acheté 2 microcaps, présentement à perte suite à un gros repli des cours (PTE, LTE) pour me sortir de ma stratégie et tenter de profiter des inefficientes du marché dans le TSX Venture, je considère que ça va.  

Je fais de l'argent et mon ''entreprise '' personnelle continue de croître.  Je sais que j'ai les nerfs assez solide pour manger des pertes,que je suis assez fougueux pour acheter quand il y a une correction et je sais que ce sont de bons comportements sur le long terme.


@FCLR a écrit:Reste que quand ça va planter je m'attends a ce que les titres DGI plantent moins que le marché.

Ben, tu vois, moi j'ai un bêta de 0.70, parce que j'ai notamment beaucoup d'entreprises de consommation défensif, alors forcément ça devrait moins planter.  

De toute façon, je vois ça comme des occasions d'achat.  Une compagnie comme Wal-Mart ne devient pas subitement '' moins bonne '' parce que le marché boursier général baisse.


@FCLR a écrit: Au final on verra bien mais une chose est certaine... si les rendements ne sonf pas au rendez vojs? Nos retraites hatives pourraient bien devoir etre repoussees.  

Oui, mais aussi d'où l'importance de ne pas tout miser ses oeufs dans le même panier et dans la même classe d'actifs.  Toi aussi tu as de l'immobilier et en plus tu as une autre source de revenu passif avec tes sites de niche.

Moi j'ai aussi un terrain et je compte continuer à investir dans d'autres projets, en parallèle de la bourse, si des opportunités se présentent à moi.  

Après 5 ans d'efforts et de loyaux services, si ça se passe bien cette année, dès l'an prochain, j'ai une opportunité d'avoir ma petite entreprise de '' suivi au champ et service conseil '' dans l'agricole, me permettant du coup d'augmenter substantiellement mon salaire si ça fonctionne bien.

Je pense que c'est un peu ça la clef aussi, d'être capable de diversifier ses classes d'actifs et les actifs au sein de cette même classe d'actifs.


Pis je pense qu'il ne faut pas être trop dur envers nous-même.  J'ai vu ta publication avec BarbeRiche sur l'autre thread, ce jeune homme qui en a dedans (au sens figuré du terme, pas au sens (mal)propre, bien entendu  Laughing) et il faut aussi accepter jusqu'à un certain point, je pense, que nous sommes ce que nous sommes, fondamentalement.  

Je ne dis pas de ne pas s'améliorer, ni que quelqu'un qui a une maturité et des capacité intellectuelle au-dessus de la moyenne devrait se contenter d'être assis sur ses deux mains et de faire comme la moyenne, mais il ne faut pas non plus virer fou. cyclops

Si ce n'est pas dans ta nature de plaquer ton emploi, de te lancer dans pleins de projets tendances, de faire du réseautage a pu finir, de partir des entreprises sur le side, et bien soit, il faut simplement l'accepter et s'y prendre autrement, à partir de sa zone de confort et de ses qualités personnelles, pour atteindre son but.

Tu le fais déjà bien en t'étant servi de tes aptitudes de communicateur pour te trouver un emploi rémunérateur et faire parti du 4% des québécois les mieux payés.  Ceci étant dit, notre système d'impôt ne te donne pas autant d'avantages que ton salaire te le permettrait ailleurs, notamment.

Tu travailles beaucoup, tu lis et écris sur tes sites, tu gères tes placements, tu t'occupes de ta petite famille et te soucie de leur confort, leur bien-être, leur éducation et perspectives futures, tu vaques à toutes les occupations et obligations de la vie commune, tu prends aussi le temps de poser des gestes concrets en te souciant du bien-être des animaux (pig) et de la planète en général, tu évites les cochonneries addictives, tu dors peu ( Sleep ), et tu essaies encore constamment d'optimiser tout ton set up.  Tsé, ça ne te laisse pas trop le temps de trouver le remède contre le cancer en général, on the side!

Pis je vais aussi rajouter quelque chose.  C'est peut-être un peu abstrait, mais pour t'avoir rencontré en personne, il y a quelque chose de '' bon '' qui émane de toi.  C'est banal et cliché à dire, mais tu as l'air d'une bonne personne.

Donc au global, en assumant un haut niveau de responsabilités assez élevé dans ton milieu familial et professionnel, à un moment donné, je pense que tu le fais ton '' effort de guerre '' et que tu les mérites amplement ces belles vacances!  sunny

Envoye mon chum, sors la crème solaire, ton plus beau speedo pis oublie pas de commander en le criant très fort '' Hey Gringo, 2 cervezas par favor '' avec un gros accent et comme si ta vie en dépendait!  lol!
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Ben_Laliberté le Sam 17 Fév - 18:24

Très bonne discussion messieurs.... Je me pose aussi plusieurs questions et j'ai seulement débuté en juillet 2017... Je vais relire ce post au moins 3-4 fois car il y a beaucoup d'option possible!!! De mon coté, je suis la stratégie DGI seulement... Peut-etre devrais-je diversifier un peu...

Par contre, de se lancer dans l'immobilier en plus, il me semble que c'est un autre secteur à "comprendre" pour trouver la bonne "aubaine"... Ca demande encore beaucoup de temps pour comprendre le marché et dénicher la perle rare... Est-ce qu'acheter un terrain pour le revendre dans 20 ans pourrait faire partie d'une telle stratégie? Ou vous parlez surtout d'achat immeuble de location (maison ou appartement)?

Ben_Laliberté

Messages : 21
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Maxime le Sam 17 Fév - 19:46

Ben, moi je te dirais de continuer à lire et à t'informer pis d'y aller graduellement selon ton niveau de confort.  

Dans la blogosphère francophone de l'indépendance financière, il y a une panoplie de bons articles sur FaisCommeLesRiches (FCLR), Inficafé et 99 jours (Mr Jack) ainsi que sur le blogue du Jeune Retraité (JR).

Ça vaut la peine de lire et relire ces articles et les discussions que cela a suscité.

Tu poses beaucoup de question, c'est bien.  

La base de l'investissement, et comme le reste dans la vie je suppose, c'est de savoir ce qu'on fait, mais faut aussi savoir pourquoi on le fait, comment le faire et et surtout le faire (dixit FCLR).

Il faut donc que tu sois capable de développer tes analyses et tes thèses d'investissement par toi-même à force d'analyses, de réflexions et de discussions.  

Nous, on peut bien te dire d'acheter tel ou tel titre pour telle raison ou d'apporter telle technique par rapport à une autre, mais en réalité, tout ce processus est très personnel et dépend de tellement de choses (ton profil d'investisseur, ton âge, tes objectifs, ta personnalité, tes connaissances, ta tolérance au risque, ton portrait fiscal personnel) que chaque situation est personnalisée et qu'il n'y a pas un moule qui '' fitte '' pour tout et chacun.

Alors, on a tous des méthodes d'investissement qu'on privilégie pour toutes sortes de raisons.
Si tu trouves ça chiant ou trop compliqué de sélectionner des titres à dividendes, le plus simple est donc d'investir dans des FNB indiciels à petits frais de gestion comme Mr Jack.

Bref, nous ne sommes pas des spécialistes de la haute finance et on ne remplace pas un bon planificateur financier, un fiscaliste ou un comptable, mais nous sommes simplement du monde aspirant à la liberté financière et qui prennent les choses en main pour ce faire, notamment en investissant en bourse, mais pas uniquement puisque la clef de l'enrichissement à long terme c'est dans la propriété d'actifs de qualité, s'appréciant dans le temps et générant des revenus en croissance, alors cela peut évidemment prendre plusieurs formes (immeubles, actions d'entreprises, terrains boisés, terres agricoles, etc).

En somme, de donner notre opinion ou d'émettre des suggestions, on ne fait pas une crisse de cenne avec ça et ce forum pour moi, comment je le vois, c'est comme être accoté au bar et jaser avec des chums en prenant un pichet... On réfléchi, on discute, on se donne des trucs, on s'entraide et on se motive.

Le thinking, c'est aussi de se dire qu'en se formant et en s'informant, on peut faire profiter de nos connaissances aux autres.  Il faut donc tous commencer à quelque part.  Sans devenir des agents d'infiltration en mission afin de convaincre tout le monde autour de nous de '' lâcher sa job et devenir financièrement indépendant '', on peut quand même servir de personne référence pour aider des proches qui ont des questionnements financiers pour influencer positivement leurs décisions et les aider à éviter quelques soucis financiers, car c'est un domaine parfois tabou dans lequel il y a beaucoup de fausses croyances.

Pour ce qui est de l'immobilier...  C'est une business.  Es-tu à l'aise à gérer des locataires et leurs chicanes, à faire des travaux, à louer des logements, à collecter des loyers, à recevoir des appels à l'occasion, à devoir peut-être te présenter à la régie, à négocier les assurances, l'hypothèque, à immobilier une partie de ton argent dans la brique, etc?  

Si tu es plus du genre timide et pas trop manuel, ce n'est probablement pas la meilleure place pour mettre ton argent.  

Pour moi, le mieux c'est notamment d'investir dans ce qu'on aime et ce qu'on comprend.  Ça évite de perdre plein de cash dans des placements qui sont hors de notre champ de compétence et d'expertise pis ça nous permet de bien dormir la nuit.

En cours de route, il y a bien des gens qui, pour toutes sortes de raisons, abandonnent en chemin.  C'est plus difficile qu'il n'y paraît d'être assidu pendant 12-15 ans à faire des épargnes et des placements judicieux.  Alors, ça demande beaucoup de volonté et de discipline.  Il faut que tes objectifs soient précis et que ça soit assez fort en dedans de toi pour te faire tenir le coup dans les mauvaises passes.  Ce n'est pas un sprint, mais bel et bien un marathon.  Donc, en espérant qu'on te voit encore ici dans quelques années.  Wink
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par FCLR le Sam 17 Fév - 20:40

Je seconde totalement Maxime dans tout ce qu'il vient de dire.
Et Ben, le plus important c'est les épargnes, surtout si tu vises une retraite rapide (dans 10-15 ans). Sinon, le temps est le second ingrédient le plus important... selon moi, au niveau rendement, le plus important c'est de faire attention à ne pas détruire son capital et de battre l'inflation. Apres... c'est du bonus. Mais rien n'est gratuit. En gros, plus tu prends le risque de perdre ton capital, plus tu as théoriquement la possibilité de faire un rendement impressionnant. Mais le probleme, c'est le risque de ruine. Et à date, a plupart des gens que j'ai vu prendre de gros risques et avoir du succès, ils ont ete chanceux parce qu'ils avaient un objectif a la hausse mais aucune limite a la baisse... genre je risque 5% pour faire 15%. J'ai plutot vu des gens risquer 100% pour faire 10-15% trop souvent.
Sur le long terme, battre le rendement du marché est très rare. Seul Buffett et quelques autres y sont arrivés mais est-ce du en parti à la chance meme pour Buffett? Il a quand meme commence à accumuler des actions depuis les annees 30... le marché US a fait des bons spectaculaires depuis. Et son rendement composé est entre 19-21% de memoire. Notons qu'il a bcp utilisé le float de se cies d'assurance comme levier ce qui est hors de notre portée. Viser 6-7% de rendement composé
Me semble raisonnable. Il y a plusieurs moyens d'y arriver... notamment la methode DGi, acheter un fonds indiciel m'apparaisent etre les plus faciles.

Lâches pas poses des questions!

FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par FCLR le Sam 17 Fév - 21:23

Maxime, merci poue tes commentaires c'est apprécié. Je suis un ptit arroguant baveux opiniatre, mais overall j'pense etre un bon jack.
Meme chose pour toi, je sais que t'es une bonne personne et ça court pas les rues.
Bon.. on se fait un calin comme les kids aux CPE :d lol

T'as raison j'me mets bcp de pression. Je dois ralentir. La fatigue me fait bcp divaguer dernier
ement.

Si vous voulez avoir deux bebes, un conseil, si le premier ne fait pas ses nuits... vaut ptete mieux attendre avant d'en faire un autre... don't get me wrong. Je les aime plus que moi-même ou quoi que ce soit d'autre et je donnerais tout poue eux y compris ma santé. Mais le sommeil c'est le nerf de la guerre et quand t'en n'a pas regulierement et de qualite plus rien ne va comme il le faut.
T'es plus susceptible, colerique, impatient et intolerant, t'as des larmes qui viennent de nulle part.

J'ai tellement hate qu'ils dorment au moins des 4h en ligne!!! Les deux en meme temps!!!

Quant a ton point sur les aptitudes, c'est drole je fais bcp de coaching de carriere (mentorat) et je dis toujours ça :
- apprends qu'elles sont tes faiblesses. Elles sont tes derailleurs. Apprends a les controler, a te retirer lorsque qu'une faiblesse risque de te faire derailler.
- mise sur tes forces

J'avais oublié lol

Barberiche est un gars de contact avec une forte tolerance au risque.
Moi... je suis un solitaire analytique risk averse.

Je ne changerai pas qui je suis.
Smile
Merci de me recentrer Maitre Patate! Smile

Je vais prendre une couple de Tequilas a ta santé!


FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Maxime le Dim 18 Fév - 15:33

Autre chose que je voulais ajouter et avoir votre avis à ce sujet.

On parle souvent de la règle du 4% comme nous donnant la possibilité de retirer 4% du capital de notre portefeuille annuellement, pour couvrir nos dépenses, sans ne jamais épuiser notre capital.

Pour les gens utilisant la technique d'investissement par croissance du dividende, on dit que le 4% (ou 3.5%) représente en réalité le dividende moyen que nous recevons et que c'est celui-ci qui sert à financer notre indépendance financière, donc nous nous retrouvons à ne jamais vendre nos actifs (actions) rapportant des revenus (dividendes), contrairement à l'approche indicielle qui commande la vente d'actions et/ou d'obligations annuellement et qui ne repose pas du tout sur le dividende (celui-ci étant automatiquement ajouté au capital et à la valeur des actions dans les FNB's).

Donc, de ce point de vue, l'approche dividende serait plus prudente, car jamais on ne touche à l'actif et le capital continue de croître indéfiniment.

Cependant, pourquoi met-on les 2 approches (indiciel et dividende) sur le même pied d'égalité alors que pour l'un on touche aux actifs qu'on vend graduellement et que pour l'autre ce n'est pas du tout le cas?

De plus, ne serait-il pas possible, dans la méthode d'investissement par croissance du dividende, d'aussi vendre annuellement, peut-être même temporairement, une partie des actifs pour financer une partie de sa retraite les premières années en plus du dividende reçu?

Par exemple, si vous avez besoin de 15 000$ en dividendes pour couvrir vos dépenses annuelles et que vous en recevez 12 000$, en croissance annuelle de 8%, il est relativement facilement de vous dire '' de la schnoute, je prends ma retraite quand même cette année et sur mon portefeuille d'actions de 350 000$, je vends pour 3 000$ d'actions cette année pour atteindre mon 15 000$ et cela, sur le long terme, ne mettra quand même pas mon plan de retraite en péril. ''

Vous le faites pendant 4-5 ans, jusqu'à ce que l'augmentation du dividende (8%), moins l'inflation (2%) aille atteint votre chiffre de 15 000$ en revenus passifs, et à partir de là, vous ne touchez pas du tout au capital, pour laisser celui croître, et vous vivez uniquement des dividendes.

Je sais qu'il y a aussi la possibilité de travailler un peu dans l'année pour aller le chercher ce 3000$, mais faisons-en abstraction pour les fins de l'exercice.

Que pensez-vous de cela?
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Mr Jack le Dim 18 Fév - 16:51

Tu prends ta retraite en 2008. Paf, en 2009, la moyenne des entreprises coupe son dividende de 21%. En 2010, ça monte de 1%. Pendant ce temps, l'inflation monte d'environ 6%.

Même si votre stratégie de sélection de titres est particulièrement bonne, il est pratiquement impossible d'avoir un dividende en croissance qui compense en plus l'inflation.

Alors dividendes ou indiciel, les deux n'ont pas le choix de diminuer leur actif net en vendant et espérer qu'il remonte plus vite pour compenser les pertes dans le futur (ce qui arrive la plupart du temps si on suit la règle du 4%).

(en passant, les ETFs indiciels versent habituellement les dividendes. Mon yield total présentement avec 25% d'obligations est environ de 2%).
avatar
Mr Jack

Messages : 162
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://www.inficafe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Maxime le Dim 18 Fév - 17:14

Mr Jack, sois bon joueur.

Je parle aussi de la moyenne de scénarios réalistes.  

Tu n'es pas obligé de prendre le pire exemple de la pire année de la pire crise financière moderne.
Un météorite ou une guerre nucléaire avec ça? lol!

À terme, après une remontée des cours, y'a aussi moyen de transférer le capital d'une entreprise ayant coupé son dividende vers une qui en verse encore si c'est pertinent de le faire.

Mais 2009 est une des pires crises financières et ayant investi après 2009, je n'ai pas investi dans les entreprises ayant coupé leur dividende en 2009.

Et limite, si le dividende est coupé de 20%, tu retires 5000$ cette année-là au lieu du 3 000$ pour combler l'écart.

10 000$ de dividende + 5000$ de retrait = 15 000$ de dépenses annuelles.
Ton capital total diminue quand même seulement de 5000$ versus retirer 15 000$ si j'avais juste des actions dans du indiciel.

Je sais dans quel état te met le mot dividende, mais si on se penche strictement sur la stratégie hybride avec ses possibilités de réussite, tu en penses quoi?

D'accord ou pas que le dividende tu permet de devoir retirer moins de ton capital et d'ainsi réduire ton risque de manquer de capital overall?

C'est surtout pour combler un petit écart, un petit manque à gagner dans les premières années.

Présentement, mon portefeuille c'est 3.6% de dividende moyen avec 11% de croissance annuel du dividende dans les 10 dernières année, alors l'inflation, je peux te dire que je le bat solide, même si la croissance ralentirait encore de moitié.
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Mr Jack le Dim 18 Fév - 18:12

@Maxime a écrit:Mr Jack, sois bon joueur.


Tu compares la stratégie de retrait de 3.5%, qui est le taux permettant d'obtenir son revenu pendant 40 ans pour tous les scénarios des 200 dernières années (incluant 2009, la Grande Dépression, etc.) avec les 9 dernières années de croissance en dividendes, qui est historiquement la meilleure séquence, et c'est moi qui suis mauvais joueur? Smile

En 2009, si j'avais eu 750,000$ au départ, j'aurais aujourd'hui 2M$, malgré mes retraits qui font "baisser graduellement mon actif". Mon taux de retrait serait maintenant de 1% et les dividendes couvriraient le double de mes besoins en revenu.

Ceci dit, je renonce, je veux pas avoir raison, j'en ai rien à faire. J'ai rien contre les dividendes, j'ai toujours dit qu'à part des détails techniques (fiscalité....) c'était à mon avis des approches équivalentes. C'est vous autres qui voulez nous convaincre que c'est supérieur.

Si la croissance de dividende est bel et bien de 5% à 8% dans les prochaines années, l'indice devrait monter de 6.5% à 9.5% par année, ce qui est bien plus que mes retraits de 1.5%. Donc tout le monde serait content et ma marge de manoeuvre comme la vôtre irait en croissance.
avatar
Mr Jack

Messages : 162
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://www.inficafe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par FCLR le Dim 18 Fév - 18:38

En fait, ne mettons pas nos gants de boxe! Lol C'est important de parler des failles de ces stratégies rationnellement et calmement pour le benefice de tous.
Effectivement, les FNB indiciels versent pas mal tous des dividendes. Comme je te disais, j'aurais environ 2% avec xuu et vcn.. mais ça fluctue. Donc j'aurais, pour cette partie là, vendre seulement 1.5% de cette partie la de mes actifs.

Bernard Mooney notamment fait de la publicité depuis des annees pour la stratégie DGI alors si elle a des failles importantes, il serait bien de les exposer.

Pour avoi un portrait plus clair, je pense Max qu'on devrait prendre le temps de faire une analyse des tableurs de David Fish et d'utiliser Buyupside.com pour calculer le taux de croissance du dividend à travers les epoques du subset de titres qui fit dans la description d'un titre DGI.

Gros travail en perspective mais une serie darticles pourraient ensuite etre pondue sur le sujet.

On a les donnees depuis 2007 ici (bon debut) :
http://www.tessellation.com/david_fish/
Pour les donnees anterieures... soit on le fait manuellement avec buyuspide.com ou alors on choisit juste les aristocrats pour faire l'étude.

Si je regarde mars 2009, l'average est 8.74% de hausse dividende sur l'ensemble pour les dividend champions (121 cies). Mars 2009.. c'tait gros dla marde...
Mars 2010 : 5.15%
Mars 2011 : 6.37% year over year.

Vite vite ça tient en masse l'inflation. Évidemment on ne possède qu'un échantillon de ces titres...
En faisant du stock picking. Faudrait voir combien on coupé le dividende etc...
À creuser.

FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Maxime le Dim 18 Fév - 18:39

Mr Jack, je comprends.

De toute façon, c'est toi qui est au Portugal et moi qui va encore pelleter comme un cave ici, alors tu as déjà la victoire morale de ton bord et ce avec une bonne longueur d'avance!

Soit dit en passant, j'ai un immense respect pour la '' run '' que tu as accomplie pour te rendre jusque-là, ainsi que tous les bons articles que tu as écris, partagé à la communauté et le temps que tu mets encore à échanger avec nous même si tu as atteint ton objectif ultime d'indépendance financière.  Ta persévérance est inspirante.

Mon intention initiale n'était pas nécessairement de repartir le débat '' Indiciel vs DGI '' pour vanter une technique et en dénigrer une autre, ou de me montrer arrogant/condescendant (le '' sois bon joueur '' étant à interpréter comme '' ne sois pas rabat-joie'' lol), mais surtout de tenter d'éclaircir un point, le suivant:

Pourquoi dans la DGI technique, on se sert uniquement du dividende comme équivalence à un taux de retrait sûr, alors que dans l'Indiciel, basé sur un taux de retrait sûr de 3.5%, on utilise à la fois le capital des actifs (actions/obligations) ainsi que le dividende qui est automatiquement ajouté au capital?

Au final, est-ce que ça revient à une équivalence ou une des deux techniques est plus '' safe '' que l'autre?

À priori, mon '' feeling '' c'est qu'en touchant juste au dividende, on se mettait moins à risque.

De plus, je trouvais cela bizarre que personne ne parle jamais de l'hybride, soit un mixte de réception de dividendes et de ventes d'actions pour financer son montant annuel de dépenses requis, rendu à un certains stade, à proximité de l'atteinte mathématique de la liberté financière via les dividendes reçus, en considération de l'ampleur du montant de capital accumulé à ce stade.

Théoriquement, pour un tenant de cette stratégie (DGI), ça peut faire sauver un genre de 2 ans à quelqu'un, de combler temporairement cet écart, ce manque à gagner, autrement (en vendant quelques actions ).

Fondamentalement, c'est surtout ce sur quoi je me questionne.
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Maxime le Dim 18 Fév - 19:22

FCLR,

Si on regarde la fiche de décembre 2017, la moyenne de croissance du dividendes pour les 115 dividends champions US, les chiffres sont les suivants:

1 an: 5,6%
3 ans: 6,2%
5 ans: 7%
10 ans:7%

Alors, au moins 6-7% de croissance annuelle moyen du dividende, ça semble la norme.
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changer de stratégie ou ne pas changer de stratégie?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum