Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par Ben_Laliberté le Ven 2 Mar - 0:08

Bonjour à tous,

Il y a deux parties à mon poste : une rapide et une courte...

La partie rapide :
Je veux acheter une position canadienne et après avoir analysé plusieurs entreprises dont Emera, Rogers Sugars, Gluskin Sheff, j'hésite entre mes 2 choix finaux soit Power Corp et BCE. Les deux me semblent très intéressante, mais considérant que le secteur financier représente plus de 60% de mon portefeuille canadien, j'opterais pour BCE. Vous en pensez quoi? Voyez vous d'autres opportunités?

Partie plus longue...
Mon plan de match est plutot modeste pour l'instant, dans le sens ou mon plan pour cette année est d'investir entre 7000$ et 8000$. J'ai deux enfants et considérant que ma conjoint fait aussi des placements, mon premier 5000$ va aller dans un REEE. Dans ce compte, je n'achète que des actions canadiennes car le REEE et le Celi se comporte de la même facon d'un point de vue fiscal, c'est à dire qu'on paye des taxes sur notre dividende pour nos actions américaines. Ma stratégie est simple : REEE = Canadien, REER = Américain.

Par contre, plus que cela va avancer, le poid relatif de mon portefeuille canadien va être beaucoup trop élevé par rapport à celui américain ou même par rapport aux différentes bourses mondiale. Le marché canadien est très petit et de mon coté j'insvesti toujours mon premier 5000$ en REEE, donc en canadiens.

Ma question est donc (en passant, j'utilise Disnat) : Est-ce que je peux acheter des actions d'autres bourses dans le monde (LSE, NIKKEI, etc.) avec Disnat dans mon REEE, et si oui, est-ce une bonne stratégie? Ca vaut aussi avec les actions américaines... Est-ce que les taxes et le taux de change mangent tous les dividendes et que cela ne vaut pas la peine et que je devrais vraiment aligner REEE vers action canadienne seulement?

Merci d'avance pour vos réponses!



Ben_Laliberté

Messages : 21
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par Mr Jack le Ven 2 Mar - 12:36

À ma connaissance c'est très difficile d'acheter des actions dans des devises autres que US$ et CAN$. Par contre, si tu es ouvert à l'idée, tu peux acheter des FNBs couvrant le marché japonais, européen, etc.
avatar
Mr Jack

Messages : 162
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://www.inficafe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par FCLR le Sam 3 Mar - 11:33

Ben,
Premierement, acheter sur d'autres bourses dans d'autres devises c'est une autre game et tu vas avoir les meme "problemes" qu'avec le US pour les taxes de façon generale.

Si tu tiens a investir dans un titre etranger comme unilever par exemple, tu peux acheter un ADR qui te permet d'acheter sur bourse US un titre etranger sans le detenir mais personnellement je vois peu l'interet a faire ça. Faudrait que ça soit un titre spectaculaire or... spectaculaire dans le passé ne veut pas dire spectaculaire dans le futur...
https://www.investopedia.com/terms/a/adr.asp

Ensuite pour REEE et CELI au niveau des taxes sur les titres US on parle juste de dividende, parce que tout ce qui est gain en capital tu peux mettre ça là. Par exemple, Google, Amazon, Alibaba, Berkshire Hathaway peuvent trouver une place dans ton CELI ou REEE sans impact fiscal.

Neanmoins, si tu tiens a focusser essentiellement sur la methode DGI, la question que tu dois te poser est "est-ce que globablement ça vaut plus la peine de detenir un titre canadien qui verse un dividende et ne pas payer de taxe de 15% sur ce dividende ou devrais-je detenir un titre US qui m'offrira peu etre plus de rendement global malgré la perte de 15% sur le dividende?" Encore là... on ne connait pas l'avenir donc tu te retrouves a prendre un guess.

Parce que si on regarde la bourse canadienne vs US, les titres canadiens vs US, t'es peut-etre mieux de dire adieu à 15% de ton dividende mais de detenir le titre US au lieu de detenir Bell par exemple.
Je prendais 100 fois sur 100 du Johnson et Johnson vs du Bell ou du Verizon ou AT&T pour etre fair et rester dans le meme secteur. Pas necessairement parce que leur rendement global different bcp, mais parce que ces cies me semblent plus solides que Bell.

Sur un titre a 100$ qui verse 3.5% (3.50$) de dividende, tu vas recevoir 2.98$ US. Ça te donne quand meme un rendement du dividende initial de 3%.

Evidemment payer des taxes sur un compte hors taxe va pas mal a l'encontre de l'objecfif de ce compte mais en pensant "total return" parfois c'est quand meme mieux de payer un peu de taxes...

L'autre chose à envisager c'est d'acheter des titres Phase III, soit ceux qui versent un petit dividende mais qui ont une forte croissance du dividende : Disney, Visa etc... et ceux qui versent de plus gros dividendes dans ton REER. Tu vas donc davantage miser sur le gain en capital et perdre 15% d'un dividende de 0.6%-1.5% de la valeur du titre ça fait moins mal.

Mais faut pas oublier que 100% d'un retrait REER est taxable à ton taux marginal d'imposition alors.... parfois on voit des avantages là où il n'y en a pas...

Bref faut penser rendement total net d'inflation et impots.

Mon REER est plein alors j'ai un peu le meme dilemme que toi. J'ai achete xuu et vcn dans le REEE des enfants. Total market US et total market Can. Je vais perdre 15% du dividende de 2% sur xuu mais je pense que c'est important que mon reee ait une composante internationale.

Mais sur 20 ans, le rendement du sp500 vs sp/tsx est assez similaire (+/-7% composé). La crise de 2008 a frappé plus durement aux usa alors au cours des 10 dernieres annees, le sp500 a donne environ 11% compose alore que le sp/tsx a donne environ 4.7% composé... mais pouvions nous raisonnablement le savoir d'avance? Et aurions nous pu prevoir qie Trump jouerait dans les regles fiscales pour doper l'economie americaine?

Pour le choix d'un titre vs un autre, ça t'appartient. J'ajouterais juste une chose, moi avec un petit portefeuille en phase d'accumulation je ne m'en fais pas trop avec la diversification. J'achete ce qui m'apparait temporairement hors faveur (ex Enbridge presentement semble hors faveur selon les analystes de Morningstar) mais il se pourrait bien qu'enbridge valle le prix qu'il se vend... qui sait?

En achetant l'index tu t'evites bcp de ces questions, c'est certain. Et il est.probable que ton rendement global a long terme sera meilleur.

J'envisage de plus en plus une conversion indicielle moi meme. Avec 2 kids je n'ai pas le temps et moins de plaisir a jongler avec tout ça.

FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par Ben_Laliberté le Lun 5 Mar - 20:58

Merci pour vos réponses!

Mr Jack, bien que je n'ai jamais encore acheté de FNB, je suis ouvert en acheté un jour... et ce jour est peut être proche. Considérant que mes actions sont toutes canadiennes ou américains, j'opterais pour un FNB asiatique (Tokyo ou Hong-Kong) ou européen (LSE). Je ne sais pas trop encore comment ca fonctionne, mais je vais lire un peu la-dessus. De ce que j'ai pu voir dans ce forum, Vanguard semble offrir de bons FNBs.

FCLR, tu ne semble pas apprécié BCE comme titre. De mon point de vue, selon les ratios que je regarde, BCE semble très intéressante. Par contre, si on pense au futur, cette performance est probablement du au fait que le marché canadien est captif de quelques joueurs et que la conccurence n'est pas très forte. Si jamais le marché s'ouvrait au compétiteur américain (AT&T, Verizon), les marges de BCE fonderaient probablement. C'est le seul point négatif que je peux voir. Est-ce la principale raison pour laquelle BCE n'est pas une bonne cie pour toi? Car selon moi, à moin de cette ouverture de marché, BCE est une compagnie "forte" pour le marché canadien.

Aussi, je suis vraiment dans une phase d'accumulation. Je comprends l'idée des titres phases III, mais je ne suis pas encore rendu la. Mon portefeuille est de moins de 40 000$, je suis davantage à la recherche de titre phase I, mais le principe est intéressant, mais pour plus tard.

Concernant Enbridge, j'ai acheté 45 actions le 12 février. Je comprends que je ne devrais pas trop me soucier de la diversification et que je pourrais acheter un autre lot de 45 dans les prochains jours. Par contre, sur le long terme, je me questionne sur les titres en lien avec le pétrole. Il me semble que Michael Sabia voulait sortir la caisse de dépot de tout ce qui est lié au pétrole dans les prochaines années. Dans l'optique ou j'achete pour ne jamais (ou presque) revendre, je ne sais pas si je veux augmenter ma position dans un titre relié au pétrole. Tu pense quoi de cela?

Finalement, je comprends que dans ton contexte actuel, tu envisage une conversion indicielle. Je suis encore assez nouveaux dans tout ca, et je suis encore "brainwashé" par mes lectures de Lowell Miller concernant que les actions dividendes sont "The single best investment". Les fondamentaux reliés à la "compound machine" me semble très solide. Cette stratégie fait donc encore plein de sens pour moi.

Par contre, je dois dire que le doute que tu as "m'ébranle" un peu. Ton blog FCLR m'a beaucoup aidé pour me lancer. Tu as été un élément déclancheur/motivateur a me lancer à gérer mon propre portefeuille et je t'en remercie. Je vais suivre avec grand intéret la suite des choses en lien avec ta stratégie. Tu as environ 3-4 ans d'avance sur moi (tu as commencé en 2014, right?) et je suis curieux de voir comment cela évolura...

Comme le dise un peu trop souvent les audieurs de Bonsoir les sportifs à Ron Fournier, Félicitation pour ton beau programme... et bien Félicitation à FCLR pour ton blog!!!

Ben_Laliberté

Messages : 21
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par FCLR le Lun 5 Mar - 22:38

Merci Ben,
Premierement pour Bell, en cette ere de mondialisation, de renegociation de l'ALENA... je pense que Bell, comme bcp de marchés canadiens (porc, fromage, lait, banques, telecoms etc) sont des cies ou marchés risqués. Une loi qui change et les marges fondent a vue d'oeil. Donc oui, c'est la raison principale.

De plus, j'aime acheter des actions d'une cie dont les clients m'apparaissent satisfaits... moi Bell je l'ai loin dans le.... personnel arroguant, erreurs de facturation etc... bref... j'ai eu bcp de problemes avec eux et je sais ne pas etre le seul. Le nom.de jean francois mercier me vient en tete notamment. S'il y avait un Verizon ou autre qui rentre ici Bell fait faillite. Bon j'exagere peut etre mais Bell mange la claque c'est clair.

Les telecoms c'est un secteur que je sens a eviter. Ça evolue trop vite. Trop de competition. C'est capital intensive comme business en plus avec des marges faibles.

J'ai achete du ATT parce que c'est LE geant mais je suis plutot insatisfait de son rendement et je ne vois pas trop comment ils pourraient faire mieux dans ce contexte anyways.

Pour le petrole... n'oublions pas que la caisse de depot et de placement du Qc est supposee etre apolitique mais on sait tous que c'est de la grosse bullshit. Pendant la crise de 2008 il y a eu une gamique autour du papier commercial... tjrs pas eclairci mais ça semblait etre pour sauver les fesses de gens importants sur le dos des koikoi. Ils viennent de mettre plein de cash (2 milliards) dans bombardier... common.. j'acheterais meme pas une action de bombardier. Je comprends qu'il y a bcp d'emplois directs et indirects lies a bombardier et a l aeronautique au qc.. on a decide de se specialiser la dedans au qc sachant tres bien que l aeronautique c'est cyclique et peu performant.. ca fonctionne aux subventions... moi ma conclusion est que la caisse de depot est un organe politique. Ils nous endorment en disant le contraire mais les faits sont la a mon avis. Et le gouv quebecois est focus sur l'electrique. Alors moi je vois ça comme un move politique. Le gouv quebecois ne veut pas pousser sur l'exploitation petroliere. Mais on carbure aux petro-dollars de l'ouest sans complexe par contre. D'ailleurs on se le fait reprocher par les albertains assez frequemment.

D'un autre cote, il y a toutes sortes de choses qui se passe autour du petrole. On ne declare pas les vraies reserves, les saoudiens veulent diversifier leur economie en vendant des parts d'aramco, exxon cache son rapport sur les changements climatiques...

Clairement quelque chose ne sent pas bon autour du petrole. Mais quoi de neuf a ce propos... c'est LA source d'energie mondiale #1 et l'unique source qui a permi a la population mondiale de 0asser roughly d'un milliard d'individu a 8 milliards d'individus en 1 siecle... no wonder que des guerres eclatent autour de cette ressource.

Le baril qui passe de 100$ a 30-40$ du jour au lendemain etc...

Etait-ce un move du cartel pour eliminer les petits joueurs?

I don't know...

Mais, le fait est qu'a ce jour, aucune energie n'est disponible en quantite suffisante pour remplacer l'energie fossile. L'energie solaire qui touche la planete serait suffisante mais l'efficacite d'un panneau solaire est de 14% en plein soleil... ça en prend des panneaux pour chauffer une seule maison l'hiver quand le soleil est faible et que la neige recouvre tes panneaux... il faudrait l'accumuler avant l'hiver.

Bref... moi je ne crois pas que l'ere du petrole est terminée. Et surtout pas a travers le monde. On commence a acheter des veh electriques parce qu'on se pense ben ecolo (de polluer la planete avec des batteries au lieu du co2)... mais dans 5 ans la majorite auront encore des veh a essence... et je parie que dans 20 ans, la majorite de la planete fonctionnera encore a l energie fossile.

Mon frere est maitre ingenieur mecanique et on jase souvent ensemble de toutes ces "nouvelles" technologies... notamment l'intelligence artificielle et le fait est qu'il y a bcp de bullshit et de marketing autour de tout ça. C'est la meme chose avec la "revolution du solaire".

Alors, je ne sais pas quoi te dire... je suppose que je fais acte de foi. Mon opinion globale est que le petrole on en a encore pour un bout. Et prions que ce soit le cas parce que toute notre econimie occidentale et nos modes de vies sont dopés et dependants du petrole.

Il y a du petrole dans tout ce qu'on consomme que ce soit dans le transport, la confection, l'energir pour le creer, les emballages, l'agriculture, tout ce qui est en plastique... elimine le petrole demain et 99.9% de tout ce que tu as chez toi disparait. Faut pas juste penser essence dans l'auto. Le petrole c'est L'amerique et l'occident, la chine et le moyen-orient... le pavage des routes... etc..

Il va falloir repenser la planete au complet et toute notre civilisation si le petrole cesse d'exister.

Bcp de gens travaillent a des alternatives. Mais... on n'est pas rendu la a ce que j'en sais.

Finalement, l'une des raisons majeures qui commencent a me pousser a aller vers l'indiciel c'est justement ça... qu'est ce que j'en sais au fond? Qui me dit que Bell ne planterait pas Verizon ou que le gouvernement changera au cours du prochain siecle ses regles? Qui me dit qu'Exxon ne fera pas faillite d'ici 10 ans et qu'un breakthrough sur le solaire changera la game totalement?

Est ce que la sous evalution existe vraiment?

Je trouve que chaque fois que je fais un move, il y a juste bcp de croyance et de rationnalisation. La cie raconte une histoire. Ses etats financiers racontent une histoire. Les analystes racontent une histoire. Je me raconte une histoire. Et si l'histoire est bonne et que le prix "m'apparait" sous evalué par rapport a cette histoire et a ses valeurs historiques.. j'achete.

MrJack a apporte de tres bons points dans nos discussions ici :
http://inficafe.com/2018/01/17/pourquoi-je-ne-crois-pas-au-stock-picking/

Je t'encourage a lire nos echanges de commentaires. Food for thoughts.

Je suis encore en reflexion. Pour etre honnete je manque bcp de sommeil avec les 2 bebes aloes j'ai pas souvent les idees 100% claires. Mais jai commence a rediger un article sur le sujet pour faire le point sur la question.

La technique DGI est une approche amusante et interessante. Mais elle a ses risques et limites aussi. Et notamment il est difficile de mesurer son efficacite par des backtest puisque chacun construit son propre portefeuille.

Durant la crise de 2008 bcp de grosses cies ont slashés leurs dividendes. Il y a eu des faillites et certains titres ne se sont jamais remis... et si 20% de mon portefeuille stallait ou coupait le dividende lors de la prochaine crise? Et si cetait 30% ou 50% ou 70%? Je ferais quoi? Je devrais vendre des parts pour financer mon style de vie au pire moment? Car on sait qu'une cie qui verse un dividende en croissance et qui coupe son dividende voit la valeur de son titre s'effondrer en claquant des doigts.

J'adore le livre de Miller mais il y a une chose qui me gosse dedans : le yield on cost. Il en parle comme si c'etait fabuleux. Mais le yield on cost c'est de la poudre aux yeux. Que tu ais achete 100 actions il y a 10 ans ou que tu achetes 100 actions aujourd'hui. Ton yield est le meme. Le yield on cost c'est simplement l'image de l'interet composé. On ne mesure pas le rendement du dividende sur le cout initial, on le mesure sur la valeur.actuelle du titre et ça fait parti du rendement global.

Lowell pousse bcp sur les utilities notamment... or, les utilities c'est assez sous performant, capital intensive et soumis au bon vouloir des regulateurs... Jason Fieber n'en achete meme pas.

En tant que canadien on est aussi moins bien positionne pour bien tirer parti de cette methode..
Risque de taux de change ou sur-concentration en titres canadiens. Or on sait que les titres canadiens sont bien moins impressionnants que les titres US a ce propos.

Bref, avec plus de 100k investi et pres de 5 ans (dans 3 mois) a investir en bourse, je trouve que je commence a frapper les limites de la methode.

Comme MrJack l'a mentionné, si les regles fiscales changent concernant le traitmeent des dividendes (ça se parle regulierement aux usa), la technique tombe a l'eau. C'est un risque important...

J'envisage une approche hybride comme je pensais le faire au depart. Soit 50/50 mais je dois encore reflechir...


Au fibal je veux que mon capital dure toute ma vie. Je veux une methode safe et une bonne diversification et je veux au moins le rendement du marché. Je trouve que de depenser 3.5% de la valeur totale de son fonds semble pouvoir fonctionner pour une retraite jeune. Que ce 3.5% viennet a 100% de dividendes ou a 60% de dividende et 40% de vente d'actifs... ça change quoi au fond?

XUU verse environ 2% de dividende a son cours actuel. Ça veut dire que j'aurais a vendre 1.5% de la valeur de mes parts chaque annee. Assumant un rendement moyen global de 7%, le buffer reste là.

FCLR

Messages : 304
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par Ben_Laliberté le Ven 9 Mar - 11:11

Merci encore une fois pour l'info. J'ai finalement acheté 45 actions de Enbridge. Cela m'amène a 90 actions. Mon prochain achat devrait être en mai, je vais regarder d'ici la pour des FNB intéressants, en dollars canadiens.

Je vais regarder pour des FNB de dividendes mais aussi pour des FNB qui pourrait générer plus de valeur, sans notion de dividende. À suivre!

Ben_Laliberté

Messages : 21
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par Maxime le Ven 9 Mar - 11:45

Si tu veux avoir la liste des titres à dividendes canadiens, avec leur historique (nombre d'années consécutives) d'augmentation du dividende.

http://www.dividendgrowthinvestingandretirement.com/blogroll/


Le top 10:

Ticker Company  Dividend Streak

CU.TO Canadian Utilities 46
FTS.TO Fortis  44
CWB.TO Canadian Western Bank 26
ACO.X Atco Ltd., Cl.I, 24
TRI.TO Thomson Reuters 24
EMP.A Empire Company Ltd  23
IMO.TO Imperial Oil 23
MRU.TO Metro 23
CNR.TO Canadian National Railway 22
ENB.TO Enbridge  22


Malheureusement, beaucoup de compagnies, comme les grandes banques, ont gelées leur dividende lors de la dernière crise financière et elles recommencent donc à 0.
Ça n'en fait pas pour autant de moins bons investissements, mais c'est bon à savoir!

Par ailleurs, il y a beaucoup moins de choix que sur le marché US.
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par Maxime le Jeu 26 Avr - 21:16

Enbridge, Emera, Bell, Cn, Couche-Tard sont des titres potentiellement intéressants en ce moment.
avatar
Maxime
Admin

Messages : 221
Date d'inscription : 15/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://libertefinance.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par Ben_Laliberté le Jeu 26 Avr - 22:55

Cool merci! Fortis semble pas pire aussi!

Ben_Laliberté

Messages : 21
Date d'inscription : 16/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Achat de titre Canadien et quelques réflexions...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum